8. Réflexions historiques

Et sur le plan historique ?

A l’issue de la séance, le professeur réinvestit la dimension historique de l’activité en engageant une discussion épistémologique sur l’évolution des mathématiques. L’enseignant semble attendre une mise en regard des différents types de langage utilisés en mathématiques (naturel / symbolique).

Les élèves réaffirment l’intérêt du calcul littéral comme outil de preuve générale, mais ne parviennent  pas à se situer dans le débat initié par l’enseignant. Le professeur propose alors sa propre vision du « progrès » mathématique. L’écriture symbolique serait plus « simple », plus « lisible » que l’écriture en langage naturelle, « à condition d’avoir le code ».

Connectez-vous pour avoir accès aux vidéos
:
: